Idée lecture : Les Bretons, l'esprit valeureux et l'âme fière

Voici un autre livre tiré de ma bibliothèque et qui pourra, à coup sûr le jour de Noël, ravir les passionné(e)s de Bretagne. Paru en 2014 aux éditions Michel Lafon en partenariat avec le musée de Bretagne et Rennes Métropole, il s’intitule « Les Bretons, l’esprit valeureux et l’âme fière (1870-1970) » et il est signé par Frédéric Morvan.

 

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je souhaiterais rebondir sur une critique que j’ai lu tout récemment le concernant. A toutes fins utiles, je précise que je ne suis pas l’auteur de cet ouvrage mais il n’en demeure pas moins que certains propos me font hérisser le poil !!!...

Les faits : sur un site commercial bien connu, un individu qualifie sommairement ce livre de « propagande identitaire » et regrette « que certains lecteurs s’y laissent prendre », tout comme « les Bretons pratiquent le culte de leurs racines ». Ça fait froid dans le dos hein ? Très certainement le genre de personne qui prône un être uniforme dans une culture globale et un monde totalement aseptisé… la pire dystopie qui soit, encore plus cauchemardesque que dans les films d’anticipation des années 80 !!!

Je répondrais à ce monsieur, certainement un de ces idéalistes qui ignore que l’enfer est pavé de bonnes intentions, que nous avons tous une origine, une histoire, la nôtre mais aussi et surtout celle de nos aïeux, illustre où moins glorieuse, mais elle existe ! Et fort heureusement, de façon orale où écrite, il y aura toujours des gens pour nous la rappeler, pour ne pas oublier d’où nous venons pour mieux comprendre où nous allons. Les Bretons sont de cette trempe, ils vivent dans un cadre magnifique, ils ont des traditions multiséculaires, une histoire plusieurs fois millénaire et, n’en déplaise à certains, ils auraient bien tort  d’en rougir !!! J’ajouterais même que d’autres régions devraient en prendre de la graine… cela n’empêche pas d’être Européen, ni même citoyen du monde, mais ça peut éviter de nous retrouver dans une société triste à mourir, qu’on se le dise !!! Bon aller, je clos le sujet ici…

 

Passons donc au fameux livre…

Proposé dans un luxueux coffret noir et blanc, à travers des photos du temps jadis, des cartes postales anciennes, des citations, de nombreux fac-similés et une ambiance au ton sépia, cet ouvrage de 96 pages retrace l’histoire Bretonne entre 1870 et 1970 ; une période charnière qui a vu trois guerres se succéder et la Bretagne se transformer politiquement, culturellement, socialement et économiquement. Bon dit comme ça, ce n’est pas très glamour, je l’avoue mais c’est sans compter sur le talent de l’auteur : Frédéric Morvan…

Natif de Brest, c’est un agrégé, docteur d’Etat et historien spécialiste de la Bretagne. Il a entre autre été chargé de recherche au CNRS en histoire médiévale attaché au Centre de Recherche Bretonne et Celtique. Il a également enseigné en outre-mer, à Nouméa et Papeete, puis à l’IUFM du Pacifique. Il officie actuellement au lycée polyvalent Amiral Ronarc’h de Brest et est responsable de la commission scientifique et historique du projet de la Vallée des Saints, à Carnoët, dans les Côtes d’Armor.

Mais loin de moi l’idée de vous énuméré la totalité de son curriculum vitae : je tiens juste à vous démontrer que notre homme maîtrise un minimum le sujet et qu’il possède la pédagogie pour nous exposer simplement les choses, sans fioriture ni baratin… ses textes sont épurés et accessibles au plus grand nombre.

 

Au niveau du contenu, le livre se divise en 36 chapitres.

Les thèmes abordés vont de « autour de l’âtre » à « les gens de mer », en passant par « les oubliés de Conlie », « Noces Bretonnes », « l’empreinte de l’Eglise », « à table/ouzh taol ! », « chanter, danser », « la révolution agricole », « l’exode » ou encore « l’héroïsme Breton ».

Passée une magnifique carte de Bretagne Historique dressée par l’ingénieur-géographe Victor Levasseur, la présentation est moins chaleureuse et dynamique que dans « Histoire insolite et passionnée de la Bretagne » (vous aurez tout le loisir de comparer les deux bouquins grâce à leurs galeries de photos respectives…), en revanche je trouve que les fac-similés sont beaucoup mieux intégrés, la plupart de manière très astucieuse.

Parmi ceux-ci, on trouve au fil des pages l’almanach de Nantes pour l’année 1883, la carte des coiffes de Bretagne, un fascicule de mobilisation du dénommé Pouliquen Gabriel domicilié à Commana, en cap Sizun, le carnet de dessin aux tons patriotes d’un écolier de Bénodet,  un certain Le Roy, qui je vous l’assure, n’a rien à voir avec moi (…), une affiche ancienne de Dinard, où encore une pochette renfermant six photographies de Brest, prises à l’issue des combats, en septembre 1944.

 

Pour résumer, si vous où l’un de vos poches êtes mordus de Bretagne, autant par sa présentation flatteuse que par son contenu original, ce beau livre fera assurément un cadeau de Noël idéal au pied du sapin.

 Copyright © 2017-2019 – Arthur Le Roy / Le Cœur en Bretagne